Prochainement

image f43c5ce1b9e4aa062789841e19b88af942b9d42f.jpg
CENDRILLON

TRIOS DE BEETHOVEN

image 9a2ed30ed0b6fd107b2a4203ec5646314dbabb18.jpg

 
Saison : saison 2017-2018
Catégorie : Musique classique

Piano : Philippe Cassard
Violon : David Grimal
Violoncelle : Anne Gastinel

Trois trios pour piano et cordes de L.W. Beethoven

Ludwig van Beethoven (1770 - 1827) avait déjà acquis une certaine réputation comme pianiste virtuose et improvisateur, quand il décide de s’imposer comme compositeur par la publication de trois trios. Il n’a alors que 25 ans. Avec les premiers opus, le compositeur entrera dans sa grande phase créatrice et marquera le genre du trio en surpassant les modèles de Haydn. Beethoven fait évoluer la place du piano au fur et à mesure de la composition de ses trios. Dans les premiers opus, le piano est prépondérant et le violoncelle encore un peu en retrait par rapport au violon, puis à partir de l’opus 70 n°1 (le fameux trio «Les Esprits»), on perçoit un équilibre entre les trois instruments. Beethoven fixe ainsi la forme du trio pour le siècle qui suivra. 

Programme

Trois trios avec piano et cordes de Ludwig van Beethoven (1770 – 1827)

  • Trio op.1 n°1 en mi bémol majeur (1793-94)
  • Trio op.22 en si bémol majeur (1798)
  • Trio op.70 n°1 en ré majeur, dit “Les Esprits” (1808)

Avec

  • Philippe Cassard – piano
  • David Grimal – violon
  • Anne Gastinel – violoncelle

Instrumentistes virtuoses, chambristes reconnus, la violoncelliste Anne Gastinel, le violoniste David Grimal et le pianiste Philippe Cassard ont déjà partagé de nombreuses aventures musicales. Ces partenaires d’exception sont réunis à nouveau autour des trios pour piano et cordes de Beethoven.

Soliste et chambriste recherché, David Grimal est l’invité des plus grands festivals internationaux et s'est produit sur les plus grandes scènes du monde.

Anne Gastinel commence le violoncelle à quatre ans. Elle étudie aux conservatoires de Lyon et de Paris, remporte de nombreux prix dans les grands concours internationaux et commence dès lors à se produire dans toute l’Europe et dans le monde. Elle reçoit une Victoire de la musique en 2006. 

Philippe Cassard reçoit des premiers prix depuis 1982 et multiplie les récitals et les collaborations prestigieuses. Lorsqu'ils s'attaquent aux trois Trios de Beethoven, ils sont d'une maîtrise époustouflante, d'une joie contagieuse.

Une masterclass sera menée par Philippe Cassard à la médiathèque André Malraux à Béziers, le 26 mai de 10 h 30 à midi.

. Sur réservation auprès du conservatoire Béziers Méditerranée au 04 99 41 34 80.

LA PRESSE EN PARLE

"Si les deux instrumentistes à cordes de ce concert ont déjà posé une belle empreinte beethovénienne dans le paysage médiatique, et que le troisième est un de nos plus grands pianistes-chambristes, le résultat de cette rencontre (…) ne pouvait être que ce qu’il fut : un concert enthousiasmant de sa première note au silence qui suivit sa toute dernière.
Beethoven avait été envoyé à Vienne à 22 ans pour « recevoir des mains de Haydn l’esprit de Mozart ». Choisissant le trio avec piano pour illustrer ce qui serait son « œuvre première », le jeune compositeur obéissait – mais à sa manière – à ses mécènes allemands. La langue qu’il emploie avant 1800 est bien celle de Mozart et de Haydn, mais, la virtuosité de l’écriture du piano, le rôle du violoncelle, l’inattendu des dynamiques exigées, tout ici, fait respirer un air neuf. Dès les deux premières œuvres du programme (le Trio en mi bémol majeur op. 1 n°1 et le Trio en si bémol majeur op. 11), se manifeste cette différence fondamentale avec toute la musique contemporaine de ce XVIIIe siècle finissant : avec Beethoven, même la musique de chambre devient une affaire « trop sérieuse pour être laissée aux mains des amateurs ». Alors, quand trois solistes, sensiblement au même niveau de maturité artistique, et unis par la même exigence de travail, jouent ensemble dans une acoustique de rêve pour ne servir, l’espace d’une soirée, que Beethoven, quel bonheur !" Stéphane Goldet - www.concertclassic.com
http://www.concertclassic.com/article/le-trio-grimal-gastinel-cassard-aux-bouffes-du-nord-dun-meme-souffle-compte-rendu  

"On entendait avant lui le 1er Trio et ensuite le 5e, le fameux "des Esprits": résumé d'un itinéraire de compositeur. Le 1er Trio passe du style galant du premier mouvement à un dernier mouvement emporté, pris très vite, avec quelque chose d'impérieux. Le son de Gastinel (sur son beau "Testore" de 1690) est sobre, pur, élégant, chantant, sans trop "appuyer". Dans le 4e Trio, c'est la même simplicité, avec un beau lyrisme. Il y a aussi dans le 5e Trio de la violence mais jamais de brutalité." culturebox.francetvinfo.fr

https://culturebox.francetvinfo.fr/voyageur-de-notes/2018/02/26/anne-gastinel-simmerge-dans-beethoven-et-cest-tres-beau.html

Représentations:
  • Eglise Saint Félix de Bayssan - vendredi 25 mai 2018 à 21:00 - 17 € / 13 € / 11 € / 6 € Acheter en ligne